Taille du texte: + -
Accueil > Livres / BD > Maupin, Armistead - "Michael Tolliver est vivant"

ARTE culture - 02/05/08

Armistead Maupin - "Michael Tolliver est vivant"

Armistead Maupin is back. Son dernier roman, "Michael Tolliver est vivant" a été publié début du mois aux éditions de l'Olivier. Il ne s'agit pas vraiment de la suite des "Chroniques de San Francisco" même si l'on croise quelques uns des personnages les plus célèbres comme la logeuse Anna Madrigal ou bien sûr Michael, le héros gay des Chroniques que l'on croyait mort du sida. Heureusement, Michael est vivant bien vivant même. Il est même amoureux, très amoureux, de Ben de 20 ans son aîné. Les deux sont mariés et vivent devinez où ? A San Francisco. "Michael Tolliver est vivant ", chronique des joies du couple homo.

Voir le reportage (windows media)


On croyait les "Chroniques de San Francisco" enterrées et Michael Tolliver, son héros homo emporté par le sida. Erreur, près de 20 ans après la publication du dernier tome, Armistead Maupin offre une nouvelle vie à Michael, celle d'un quinqua fraîchement amoureux du jeune Ben et éternel amoureux de sa ville.
Une fois n'est pas coutume, Armistead Maupin a fait le pari d'écrire à la première personne. Son roman, il le voulait plus intimiste, témoin d'une génération d'hommes qui a tout connu, surtout le pire.

Armistead Maupin : "Je voulais rendre hommage aux gays de ma génération, des hommes qui étaient invisibles lorsqu'ils étaient jeunes et qui plus tard ont participé à une véritable révolution culturelle. Ensuite ils ont connu les années sida et ont du faire face à l'homophobie. Mais nous sommes toujours là, vivants, fiers de ce que nous sommes et de ce que nous avons fait. "

Hétéro homo, bi, lesbienne ou trans, dès la publication de leur premier volume en 1978, les Chroniques donnent une voix aux minorités totalement ignorées par la littérature grand public. Le ton est léger, les histoires invraisemblables mais touchantes à une époque et dans un lieu où tout est permis San Francisco : libératrice de mœurs et pour les lecteurs et pour son auteur. Tandis que San Francisco permet à l'auteur de s'assumer, les chroniques elles, lui assurent la célébrité et le classent un peu malgré lui parmi les auteurs engagés.

Armistead Maupin : "Si vous persistez à traiter l'homosexualité en littérature de façon banale alors vous êtes un auteur engagé et je le suis depuis le début. Je crois même qu'aux Etats Unis, on m'a radicalisé parce que je traite l'homosexualité avec désinvolture."

Avec "Michael Tolliver est vivant", Armistead Maupin rompt avec l'insouciance des précédents tomes. Sans nostalgie aucune, de manière parfois très crue, l'auteur interroge le couple et la famille à travers son personnage vieillissant. Un roman déroutant qu'il faut lire comme une œuvre à part au risque d'être sinon quelque peu déçu.
..........................................
Le livre
"Michael Tolliver est vivant"
d'Armistead Maupin
aux éditions de l'Olivier

Liens
>> Télécharger le booklet
>> Le site officiel d'Armistead Maupin
..........................................................................................
ARTE culture
Mai 2008

Edité le : Fri May 02 15:33:19 CEST 2008
Dernière mise à jour le : Fri May 02 15:33:19 CEST 2008