Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Salon du livre de Francfort

Salon du Livre de Francfort

La Chine est l’invitée d’honneur du Salon du Livre de Francfort 2009, ce qui ne manque pas de susciter des associations d’idées : droits de l’homme bafoués, censure...

> La littérature chinoise & ARTE > A l'antenne

Salon du Livre de Francfort

La Chine est l’invitée d’honneur du Salon du Livre de Francfort 2009, ce qui ne manque pas de susciter des associations d’idées : droits de l’homme bafoués, (...)

Salon du Livre de Francfort

20/10/09

A l'antenne

Littérature sur ARTE en octobre


lundi, 25 février 2013

03:50
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Que lisent les Chinois?

Invitée d'honneur de la Foire du livre de Francfort, la Chine se laisse découvrir à travers ses jeunes écrivains.

DÉTAILS

lundi, 25 février 2013 à 03:50

Rediffusions :
Pas de rediffusion
Que lisent les Chinois?
(Allemagne, 2009, 52mn)
SWR
Réalisateur: Cordula Paetzel

Stéréo 16 / 9

Invitée d'honneur de la Foire du livre de Francfort, la Chine se laisse découvrir à travers ses jeunes écrivains, qui parviennent à contourner la censure grâce à Internet.

Subversive, jeune, branchée sur Internet : voilà la littérature en Chine aujourd'hui. Rencontres avec des écrivains chinois publiés en France et en Allemagne qui traitent de leur lourd passé et de leur difficile présent. L'auteure allemande Cordula Paetzel visite Shanghai et Pékin en compagnie d'un homme qui connaît le monde littéraire chinois de près en l'observant de loin : Qiu Xiaolong. Actuellement professeur aux États-Unis, l'auteur de La danseuse de Mao a quitté son pays en 1989, après le massacre de Tian'anmen, comme beaucoup de jeunes intellectuels. Les polars qu'il écrit se déroulent pourtant tous dans sa ville natale, Shanghai. Ils ont été traduits et sont lus partout dans le monde, mais en Chine, certains passages sont parfois supprimés.

Prison et gros tirages
Qiu Xiaolong nous présente quelques collègues : Yu Hua, dont le livre à succès, Brothers, est paru en France en 2008. Vu par les Occidentaux comme un dissident, il sera néanmoins au centre de la délégation chinoise reçue à la Foire du livre de Francfort. Jiang Rong, au contraire, n'ira pas en Allemagne, même si son Totem des loups fait partie des romans en mandarin les plus vendus : il a passé quelques années en prison et a dû publier son livre sous un pseudonyme. Le roman de Yan Lianke, Servir le peuple, est édité en Europe, mais pas en Chine ; avec humour, l'écrivain explique à son collègue Qiu Xiaolong ce qu'il appelle "la censure à six niveaux". D'autres personnages croisent notre chemin : le beau gosse Guo Jingming, star de 26 ans, maquillé et un peigne dans les cheveux, qui gagne des millions avec ses romans pour ados écrits à la va-vite ; un éditeur indépendant, qui recrute lui-même ses auteurs sur Internet et qui obtient des tirages dont n'oseraient rêver ses concurrents occidentaux ; et la représentante d'un syndicat d'écrivains.




samedi, 17 octobre 2009

03:55
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Paris-Berlin, le débat

Le rôle de l'écrivain

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Actualité culturelle, choc des idées, controverses … : ARTE lance le débat avec une émission mensuelle impertinente. Des personnalités européennes sont invitées à débattre sur un thème lié à l’actualité.

accéder au dossier Paris - Berlin, le débat

samedi, 17 octobre 2009 à 03:55

Rediffusions :
Pas de rediffusion
Paris-Berlin, le débat
(France, 2009, 60mn)
ARTE
Présentateur: Isabelle Giordano

16 / 9

À l'occasion de la Foire du livre de Francfort, Isabelle Giordano s'interroge : l'écrivain est-il devenu un professionnel comme un autre ?

Comment décide-t-on d'être écrivain et à partir de quand le devient-on ? Suffit-il de raconter une histoire ? Combien y a-t-il d'auteurs aujourd'hui ? Quel regard portent-ils sur eux-mêmes ? Ne se trouvent-ils pas désormais au coeur d'un système mercantile qui voit en eux une potentielle poule aux oeufs d'or ? Qu'est-ce que l'intégrité pour un écrivain ? Comment construire une oeuvre, parler au plus grand nombre, en un mot "vendre", sans se renier ? Est-il possible de ne pas courber la tête devant un éditeur, un critique ou un jury ? Isabelle Giordano mène le débat...



samedi, 24 octobre 2009

12:45
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Metropolis

Un regard sur notre culture et celle de nos voisins.

DÉTAILS
Dossier
Fermer

Le magazine culturel hebdomadaire d'ARTE - Tous les dimanches matin.

accéder au dossier Metropolis, tous les dimanches à 11h30

samedi, 24 octobre 2009 à 12:45

Rediffusions :
Pas de rediffusion
Metropolis
(Allemagne, 2009, 43mn)
ZDF
Producteur: rotlintfilm

16 / 9

Un regard sur notre culture et celle de nos voisins. Metropolis cultive la curiosité et le plaisir avec Rebecca Manzoni pour guide.

La littérature chinoise contemporaine
La Chine est l’invitée d’honneur du Salon du Livre de Francfort 2009, ce qui ne manque pas de susciter des associations d’idées : droits de l’homme bafoués, censure... Elles imprègnent le regard occidental sur ce pays, et sur sa littérature. Des protestations ne sont pas à exclure pendant cet événement !
La Chine connaît des mutations si rapides que sa population n’a guère le temps d’assimiler les nouveautés : ouverture à l’Ouest, marchandisation galopante, essor économique. L’Empire du milieu est devenu le paradis du turbo-capitalisme.
Les écrivains chinois contemporains doivent relever un double défi : d’une part, ils doivent s’en sortir dans un pays qui, à l’époque de la Révolution culturelle, obligeait ses auteurs et ses intellectuels à cultiver les champs au lieu d’écrire. D’autre part, ceux qui ont grandi sans littérature doivent aujourd’hui booster la prose de leur pays. Mais comment, quand les livres sont « harmonisés », au sens de la doctrine confucianiste, afin d’étouffer la rébellion dans l’œuf ?
Internet apparaît alors comme le dernier refuge, semblable à l’eau que le gouvernement ne peut plus canaliser.
Quelques pages Web, essentielles à la littérature, mettent en ligne chaque mois quelque 8000 romans, au nez et à la barbe de la censure. Les thèmes de prédilection : le sexe et l’argent. Est-ce là le goût de la liberté ?
« Metropolis » les a tous rencontrés, et notamment l’écrivain Yu Hua, la magnifique auteure et réalisatrice Yin Lichuan, ainsi que Jiang Rong, qui a préféré renoncer à se rendre au Salon du livre de crainte de ne plus pouvoir rentrer dans son pays. Et aussi l’auteure de bestsellers Annie Baobei, dont le roman « Lotus » se passe certes au Tibet mais qui n’aime guère parler de politique. Et encore l’écrivain tibétain Alai, qui critique souvent le système, ce qui lui a valu d’être placé en « résidence surveillée » (« jianshi juzhu »), une forme particulière de détention. Et enfin Yan Lianke, l’un des auteurs contemporains les plus importants, dont les livres sont pourtant interdits en Chine.
Nous avons eu avec ces écrivains des conversations passionnantes sur la Chine actuelle, sur l’indépendance et la censure. Nous avons aussi découvert dans les rues de Pékin, loin de l’ambiance de comité central, d’autres formes de liberté tout à fait inattendues.

Réouverture du Neues Museum de Berlin – l’Île des Musées de Berlin reloaded
Le Neues Museum (nouveau musée) de Berlin, qui fut autrefois le projet de construction le plus ambitieux de la Prusse et qui reste un témoin majestueux de la muséographie du XIXe siècle, a acquis une renommée mondiale par son architecture, mais aussi en tant que fleuron de la prestigieuse Île des musées berlinoise.
Bombardé pendant la deuxième guerre mondiale, battu par les vents et la pluie, le musée en ruines est resté pendant des décennies promis à la décrépitude. Pourtant, sa réhabilitation a été lancée en 1997, selon les plans de l’architecte britannique David Chipperfield, dans le cadre de la rénovation spectaculaire de l’intégralité de l’Île des musées. Les travaux se sont chiffrés à 200 millions d’euros rien que pour le Neues Museum ! Grâce aux techniques architectoniques les plus modernes, des trésors historiques ont ainsi pu être restaurés et complétés. Et pas question de se contenter d’imitations fidèles. La priorité a été donnée à une conservation durable.
Le 16 octobre, le Neues Museum, qui sera le troisième bâtiment de l’Île des musées à avoir été entièrement réhabilité, rouvre ses portes. « Metropolis » se trouve dans le lieu culturel le plus important de la capitale allemande lorsque plus de 60 ans après, les collections du Musée égyptien et du Musée de la préhistoire et de l’antiquité retrouvent leur écrin historique. Le Neues Museum pourra de nouveau accueillir des visiteurs.

PorYes – Le premier prix récompensant le cinéma porno féministe en Europe
PorYes ou PorNo ? Telle est la question !
L’heure du cinéma porno féministe est venue, estime le docteur Laura Méritt, l’organisatrice allemande de PorYes, le premier prix récompensant un film pornographique féministe en Europe !
Concourent pour ce prix des films qui, contrairement aux œuvres pornographiques ordinaires, privilégient la diversité des modes d’expression sexuelle, la participation des femmes à la production, et surtout une représentation positive du plaisir féminin. La gagnante recevra une « huître ».
Cette remise de prix peu banale aura lieu le 17 octobre à Berlin, en présence de la légendaire Annie Sprinkle, connue dans les milieux de l’érotisme comme une artiste lesbienne qui est aussi la tête pensante du mouvement porno féministe.
Contrairement à Alice Schwarzer, qui a lancé la campagne PorNo, Annie Sprinkle et Laura Méritt considèrent que le porno féministe constitue un contrepoids bienvenu, et qui a longtemps fait défaut, à la pornographie sexiste ordinaire.
« Metropolis » est là en sexclusivité ! Nous nous glissons dans l’univers inconnu du porno féministe et nous donnons la parole à ses adeptes et à ses adversaires afin de découvrir ce qui se cache derrière les débats enflammés ! Suivez-nous sur le terrain excitant de la pornographie féministe...


Edité le : 08-10-09
Dernière mise à jour le : 20-10-09