Taille du texte: + -
Accueil > Monde > ARTE Reportage

ARTE Reportage

Le magazine d'actualité internationale. Tous les samedis à 18h35. Présenté en alternance par William Irigoyen et Andrea Fies.

> ARTE Reportage > Totnes : les pionniers de la transition

Samedi 1er septembre 2012 à 19h15 - 31/07/12

Totnes : les pionniers de la transition

de Anne-Claire Prefol, Pierre Grillot et Dove Belhassen – ARTE GEIE / Scientifilms - France 2012

En Europe, en Amérique ou même en Asie, les territoires dits « en transition » fleurissent depuis quelques années. Hérauts d’une réflexion sur la fin du pétrole, certaines communes ont initié un mouvement pionnier, à l’origine d’une multitude d’actions collectives.





Previous imageNext image
Parmi elles, Totnes. Cette charmante ville du Devon, au sud-ouest de l’Angleterre, était déjà connue pour abriter une population néo-hippie, nourrie aux idées alternatives.

Avec ses quelque 8 000 habitants – dotés d’un important pouvoir d’achat –, elle s’est avérée un terrain d’expérimentation tout trouvé pour le père de la Transition, Rob Hopkins, professeur de permaculture – une méthode respectueuse de la nature et de l’homme. Pour lui, il s’agit de faire face à un double enjeu : le changement climatique et la fin prochaine du pétrole bon marché.

Une résolution : anticiper cette inéluctable évolution, sans attendre une quelconque action des gouvernements, mais – autant que possible – en collaboration avec les autorités locales.

Il ne s’agit pas de vivre en autarcie, mais de permettre à chacun de se préparer à des lendemains moins chantants – c’est l’idée-force de la résilience, ou la capacité à s’adapter à un bouleversement majeur. Initiative citoyenne et apolitique, elle s’est largement répandue dans le monde (on compte au moins 400 villes en transition aujourd’hui). Car à force de séminaires et de conférences, les convertis de la première heure ont fait de nouveaux adeptes.

Outre Totnes, ARTE Reportage s’intéressera ainsi à l’expérience de transition menée au cœur même de la capitale britannique, dans le quartier de Brixton. Un tout autre contexte…

De Totnes à Londres

Membre actif du groupe Transition Town Brixton (TTB), Duncan Law évoque la manière dont le quartier londonien de Brixton a adapté à la capitale le concept des villes en transition. L’occasion de dresser un bilan comparatif du mouvement dans une petite ville comme celle de Totnes – où il est né – et dans une grande agglomération.



Le projet « Transition Streets »

Épouse de l’ancien maire de Totnes, Tony, Carole Whitty est restée très impliquée dans la Transition. Elle revient pour nous sur l’un des projets phares du mouvement dans la petite ville du Devon : les « Transition Streets ». Une démarche concrète et participative qui, rue par rue, a permis le développement de nombreuses actions – comme l’installation de panneaux solaires dans les foyers.



Transition, mode d’emploi

Comment rejoint-on la Transition ? Hal Gillmore se souvient des motivations qui ont présidé à son engagement personnel. Aujourd’hui responsable du pôle communication de Transition Town Totnes, il nous éclaire sur le fonctionnement du mouvement, ouvert à tous les volontaires quelles que soient leurs compétences et basé sur le principe de la démocratie participative.    

Edité le : Tue Jul 31 13:21:07 CEST 2012
Dernière mise à jour le : Tue Jul 31 13:21:07 CEST 2012