Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Summer of the Sixties > A l'antenne > 08-08 La bombe BB

THEMA, Dimanche 8 août 2010, à partir de 20h40 - 23/07/10

La bombe BB

Previous imageNext image

dimanche, 8 août 2010

20:40
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

La bombe BB

Bardot aux deux visages : celui, sombre, de la star au bout du rouleau dans Vie privée de Louis Malle ; celui, solaire, de l'égérie de Gainsbourg dans une émission spéciale de 1968.

DÉTAILS

dimanche, 8 août 2010 à 20:40

Rediffusions :
Pas de rediffusion
La bombe BB
(141mn)
ARTE F


Bardot aux deux visages : celui, sombre, de la star au bout du rouleau dans Vie privée de Louis Malle ; celui, solaire, de l'égérie de Gainsbourg dans une émission spéciale de 1968.




mercredi, 1 septembre 2010

14:45
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Vie privée

Brigitte Bardot dans le rôle d'une star harcelée par la presse... Une tentative pour l'actrice d'exorciser son propre mythe.

DÉTAILS

mercredi, 1 septembre 2010 à 14:45

Rediffusions :
Pas de rediffusion
Vie privée
(France, Italie, 1961, 94mn)
ARTE F
Réalisateur: Louis Malle
Image: Henri Decaë
Musique: Fiorenzo Carpi
Montage: Kenout Peltier
Acteur: Antoine Roblot, Brigitte Bardot, Christian de Tillière, Dirk Sanders, Eléonore Hirt, Gloria France, Gregor von Rezzori, Jacqueline Doyen, Jacques Gheusi, Jeanne Allard, Marcello Mastroianni, Nicolas Bataille, Paul Sorèze, Ursula Kubler
Auteur: Jean Ferry, Jean-Paul Rappenau, Louis Malle
Production: C.I.P.R.A., Progéfi


Brigitte Bardot dans le rôle d'une star harcelée par la presse... Une tentative pour l'actrice d'exorciser son propre mythe.

Jill, une jeune fille modèle qui vit sagement avec sa mère à Genève, devient mannequin à Paris puis, remarquée, commence à tourner pour le cinéma. Devenue une star traquée nuit et jour par la presse, elle tente de s'échapper en Italie, pour y retrouver un metteur en scène dont elle est amoureuse...

L'engrenage de la célébrité
"Toute ressemblance avec la réalité n'est évidemment pas fortuite : Jill est en quelque sorte le double de B. B. Images douces et tendres pour montrer la fragilité et la solitude du personnage. Images incisives pour dénoncer la cruauté d'une presse à sensation. Et l'on ne peut oublier la très belle scène finale, cette longue chute dans le néant. Quant à Brigitte Bardot, elle incarne avec vérité et émotion cet être pris dans l'engrenage de la célébrité." (Jean Tulard, Guide des films).




jeudi, 9 août 2012

12:00
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Spécial Bardot

Attention, émission culte ! Le "show Bardot" diffusé par l'ORTF le 1er janvier 1968.

DÉTAILS

jeudi, 9 août 2012 à 12:00

Rediffusions :
Pas de rediffusion
Spécial Bardot
(France, 2009, 47mn)
ARTE F
Réalisateur: Eddy Matalon, François Reichenbach

Malentendant HD natif

Attention, émission culte ! Le "show Bardot" diffusé par l'ORTF le 1er janvier 1968. Avec Serge Gainsbourg, Sacha Distel, Claude Brasseur...

Cette émission est passionnante à plus d'un titre. D'abord parce que BB y est au sommet de sa beauté : dès le générique, alors que retentit "La Marseillaise", elle apparaît dénudée et en cuissardes, enroulée dans le drapeau français... Révolutionnaire ! Ensuite parce que les réalisateurs François Reichenbach et Eddy Matalon ont réussi à capter toute l'esthétique de cette fin des sixties (quel bonheur de revoir les clips de "Harley Davidson", "Comic strip" ou "Bubble gum"). Le show ne se contente pas d'aligner une poignée de chansons : il les fait alterner avec de petits films dans lesquels on voit BB vaquer à ses occupations, participer à une séance photo, essayer des tenues toutes plus ravageuses les unes que les autres... Un crescendo qui s'achève sur une vision de Bardot sanglée d'un parachute, s'envolant dans les airs en chantant "Mr Sun" dans une robe hippie (griffée, tout de même).



dimanche, 7 juillet 2013

03:45
Envoyer à un ami
Envoyer à un ami
Ma rediffusion
Ma rediffusion

Crooner

De Natacha Régnier à Guy Marchand, un hommage inspiré, drôle et chavirant aux crooners d'antan.

DÉTAILS

dimanche, 7 juillet 2013 à 03:45

Rediffusions :
Pas de rediffusion
Crooner
(France, 2010, 53mn)
ARTE F
Réalisateur: Paul Ouazan

Malentendant Stéréo 16 / 9

De Natacha Régnier à Guy Marchand, un hommage inspiré, drôle et chavirant aux crooners d'antan.

Ils sont tous comédiens. Mais tous ne sont pas chanteurs. Ils ont pourtant accepté très volontiers la difficile règle du jeu de Crooner ! Sous la houlette de Sarah Murcia qui a réécrit tous les arrangements, ils interprètent quelques-unes des plus belles chansons - de "Come prima" à "Fly me to the moon" - que d'autres femmes et hommes fatals chantaient dans les années 1960.

Avec : Jeanne Balibar, Thomas de Pourquery, Marie Espinosa, Ged Marlon, Adrienne Pauly, Nicolas Ullmann, Natacha Régnier, Jacques Bonnaffé, Irène Jacob, Guy Marchand, Maria de Medeiros.

Les morceaux interprétés :
(1): Jeanne Balibar: "Sway"
(2): Thomas de Pourquery: "Stranger in the Night"
(3): Marie Espinosa: "Quizás, quizás, quizás "
(4): Ged Marlon: "Come Prima"
(4): Adrienne Pauly: "For me formidable"
(5): Adrienne Pauly und Nicolas Ullmann: "Cheek to Cheek"
(6): Nicolas Ullmann: "I Got Rhythm"
(7): Natacha Régnier: "Over the Rainbow" und "My Heart Belongs to Daddy"
(8): Jacques Bonnaffé: "Hey Mambo"
(9): J. Bonnaffé und I. Jacob: "C'est si bon"; "C'est magnifique"
(10): Guy Marchand: "I've Got You Under My Skin" und "Fly Me to the Moon"
(11): Maria de Medeiros: "They Can't Take Away" und "Stormy Weather"



Edité le : 03-05-10
Dernière mise à jour le : 23-07-10