Taille du texte: + -
Accueil > Culture > Tracks

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

> > Portland, Oregon

Tracks

Tracks fait le tour des sons et des cultures qui dépassent les bornes, tous les samedis à partir de 23h.

Tracks

25/06/09

Portland, Oregon

Spéciale "Mavericks"


Au nord de San Francisco la hippie, et juste au dessous de Seattle la grunge, Portland la coquine est la nouvelle résidence de The Gossip.

Previous imageNext image

Dans une Amérique gangrenée par le puritanisme, Portland est une oasis. Plus grande ville des Etats-Unis à avoir un maire gay à sa tête, cette cité d'un demi-million d’habitants défend farouchement la liberté d’expression. Du coup, ses citoyens s'en donnent à cœur joie. Quand ils ne massacrent pas le mythe du père noël lors des Santa Rampage - ses fameux déchaînements de Papa Poël- les habitants de Portland paradent à vélo dans le plus simple appareil. En 2008, un juge a même rejeté une plainte contre l'un de ses cyclistes en tenue d'Eve, reconnaissant à la "naked bike ride" le statut de tradition propre à la ville.

PORTLAND, EPICENTRE DU POLITIQUEMENT INCORRECT

Portland est aussi le terrain de jeu favori de nombre d'artistes, à commencer par Gus Van Sant. Le réalisateur oscarisé à Hollywood pour son dernier film "Milk" y a trouvé les histoires de "Paranoid Park", "Drugstore Cowboys" ou "My Own Private Idaho" et a choisi la ville comme décor pour y tourner "Elephant" ou son premier long métrage "Mala Noche" en 85. En quelques années, Portland est devenu l'épicentre du politiquement incorrect. C'est ici qu'est né Matt Groening, le créateur des incorrigibles Simpsons. Chuck Palahniuk, l'auteur de "Fight Club", y a trouvé l'inspiration. Quant à la sulfureuse Courtney Love, elle a fait un passage remarqué dans la ville. L'ex-femme de Kurt Cobain et chanteuse de The Hole a sa photo épinglée sur les murs de l'une des 7 merveilles de Portland: le Mary's Club. Courtney décroche ici son premier job: strip-teaseuse, sous le nom de Michelle.

LES SUICIDE GIRLS

Pas farouches pour un poil, les filles de Portland ont même hérité d'un surnom pour les plus téméraires d'entres elles: les Suicide Girls. En 99, Chuck Palahniuk dans son roman "Survivor" évoque les Suicide Girls, ces filles paumées qui écument les bars malfamés de Portland à la recherche du plus sale type de la soirée. Deux ans plus tard, la photographe Missy Suicide reprend l'expression pour nommer son site Internet. Suicide Girls se présente comme l'anti-playboy avec ses modèles qui jouent les méchantes : "Suicide Girls, c'est un nom qu'on a trouvé comme ça, une espèce de raccourci qu'on utilisait pour décrire toutes les filles qui traînaient à Pionner Square à Portland, les punkettes, les gothiques, les fans de techno, des filles qui n’entrent dans aucune norme sociale", explique Missy. Avec plus de 1900 membres dans le monde, les Suicide Girls sont devenues une poule aux d'or pour sa créatrice qui décline la marque à gogo. DVD, livres, culottes, portes-clefs…

Portland compte aujourd'hui le plus grand nombre de clubs de striptease par habitant des Etats-unis, écrasant à plates coutures la ville du vice: Las Vegas. On l’a proclamée ville la plus cool des Etats-Unis, mais les nuits de Portland sont chaudes comme la braise...

LIENS




LES BONNES ADRESSES DE THE GOSSIP A PORTLAND


FAT FANCY
834 NE Emerson,
Portland OR 97211 USA
Boutique de vêtements XXL neuf et d'occasion, "Fat Fancy", "Grosses élégantes" en VF, ouvre ses portes par intermittence dans le sous-sol d'une habitation privée, en attendant que les fondatrices, Annie et Carlee récoltent suffisamment de fonds pour ouvrir un magasin permanent.


MARY'S CLUB
129 SW Broadway
Portland, OR 97205 USA
Ancien Piano Bar reconverti en Strip club en 1965, le Mary's Club est une véritable institution à Portland, la ville qui compte le plus grand nombre de Strip clubs par habitants aux USA (1 pour 10000). Au cours des 80's, Courtney Love y fit ses débuts sur scène dans des performances plus physiques que vocales!
DUNES
1905 N.E. Martin Luther King Jr. Blvd,
Portland, OR 97209 USA
Le petit club sans enseigne où Nathan chante les Smiths au Karaoké.
Sur leur site on peut écouter des enregistrements des précédents concerts, par exemple Sunn O))), Georges Leningrad, ou les Blacklips.
POWELL'S BOOKS
1005 W Burnside
Portland, OR 97209 USA
La plus grande librairie à taille humaine du monde! Créé en 1971, Powell's book propose 1 million d'ouvrages neufs ou d'occasions classés en 3,500 différentes sections sur plus de 6000 m2. Leur site web expédie les ouvrages partout dans le monde.

Tracks
samedi, 27 juin 2009 à 01:25
Pas de rediffusion
(France, 2009, 52mn)
ARTE F

Edité le : 17-06-09
Dernière mise à jour le : 25-06-09