Taille du texte: + -
Accueil > Europe > Forum d'Avignon > En direct

le forum d'Avignon

Cliquez ici...

 le forum d'Avignon

Du 4 au 6 novembre 2010 - 06/11/10

Le Forum d'Avignon 2010 - En direct

Antoine Gallimard, Joi Ito, Nathalie Kosciusko-Morizet, Neelie Kroes, Limor Livnat, Ed Sanders : ils ont répondu à nos questions sur l'avenir du numérique lors du Forum d'Avignon, les 5 et 6 novembre 2010. A découvrir également : les meilleurs moments des débats, présentés en "keynotes" synthétiques.




Quel est l'avenir du livre numérique ? Quelle est la stratégie des éditeurs ? Qu'est ce qui va changer pour les lecteurs ? Antoine Gallimard, une des figures les plus marquantes du monde de l'édition français, répond à nos questions.




Le directeur du CreativeLab de Google parle des futurs projets du site le plus vu au monde. Et nous résume son entreprise en un mot...





Lors de leur intervention dans la salle du Conclave, les patrons des géants de la distribution culturelle en France et en Allemagne prévoient que les conditions seront bientôt réunis pour passer du tout gratuit au tout payant sur le web. Ils se heurtent cependant au scepticisme de deux hommes, bien différents pourtant : Bertrand Pecquerie, le directeur du World Editors Forum, et Frère Samuel, de la Congrégation des Frères de Saint-Jean...





Joi Ito est le pdg et, avec Laurence Lessig, fondateur de Creative Commons. Ce système juridique alternatif pour le web s'est rapidement attiré les foudres des grands éditeurs et diffuseurs classiques. Mais les mentalités sont en train d'évoluer...





Sortant tout droit d'une rencontre avec Frédéric Mitterrand, la ministre israélienne de la Culture Limor Livnat nous annonce que la France et Israël viennent de signer un accord de coopération.





L'éminent sociologue indien Arjun Appadurai revient sur une des différences fondamentales entre la culture européenne et les cultures du sud asiatique : le statut de la copie.




Nathalie Kosciusko-Morizet explique le nouveau droit à l'oubli numérique et admet que certains grands acteurs internationaux comme Google et Facebook refusent de s'engager dans la même voie.





"Le système de droits européen est national et archaïque." Tel est le constat de la Vice-présidente de la Commission européenne, Neelie Kroes, qui souhaite une révision des droits d'auteurs. Et la responsable des stratégies numériques de l'UE n'hésite pas à critiquer la position nationale voire nationaliste de nombreux Etats du continent...

Edité le : 19-10-09
Dernière mise à jour le : 06-11-10